• What's up Tao ?

    Actualités

Chef, c'est quoi le contrôle pré-plongée ???

Posté le 18 avril 2024 (vu 2830 fois)
Tags : Matériel | Sécurité En Plongée

Buddy-check, Ballo, Agllo, autant de noms pour définir un rituel immuable et ô combien important avant toute immersion sous-marine : le contrôle pré-plongée.

Bonne lecture !


aquatao : contrôle pré-plongéeUne étape incontournable pour plonger en sécurité

La plongée sous-marine est une activité sûre et qui ne présente pas de risques particuliers. Mais c'est aussi parce qu'elle s'accompagne de précautions. Et parmi les éléments de sécurité les plus importants figure le contrôle pré-plongée. C'est une façon d'être certain d'avoir tout le matériel requis. Comme pour un pilote d'avion avant le décollage, il s'agit de s'assurer que tout l'équipement est bien en place et en parfait état de marche.

C'est une véritable routine qui est effectuée dans la plupart du temps avec son binôme, d'où le terme de "buddy check". Cela permet également de vérifier que l'on connait le fonctionnement du matériel de ce dernier. Celui-ci peut légèrement différer du vôtre. Si les plongeurs expérimentés effectuent la manœuvre de manière presque automatique, il faut souvent quelques essais pour ne rien oublier. Il s'agit d'ailleurs d'une des étapes importantes de la formation Open Water SSI. Et pour ne rien laisser au hasard, des acronymes ont été inventés.

 
aquatao : air controle plongée

Des acronymes pour marquer les étapes du contrôle pré-plongée

En français, les plus courants sont AGLLO et BALLO mais si vous plongez à l'étranger comme ici à Koh Tao, vous pouvez aussi entendre parler du BWRAF, utilisé par les plongeurs anglophones. Chaque lettre correspond à une partie de votre matériel :

Le A représente l'air. En premier lieu, vous devez vérifier que la bouteille de votre binôme est correctement ouverte. La sangle de sécurité du gilet doit être correctement placée autour de la robinetterie. Et la bouteille doit être fermement maintenue par la sangle du gilet. Puis, vous allez respirer sur le détendeur de secours de votre binôme pendant qu'il respire sur son détendeur principal. En même temps, il faut contrôler que l'aiguille du manomètre ne bouge pas et que la pression est suffisante pour la plongée. En général, il y a entre 180 et 220 bars.

Le G représente le gilet stabilisateur. Il est parfois remplacé par le B pour bouée ou BCD (Buoyancy Control Device ou système de contrôle de la flottabilité). Lors de cette étape, il s'agit de contrôler que le gilet se gonfle et se dégonfle correctement. Il est donc demandé à chaque plongeur de manipuler l'inflateur ou "direct system" de son binôme et le système de gonflage "à la bouche". Le gilet est ensuite dégonflé en utilisant les différentes purges. 

 
 
aquatao : plongée contrôle

Le contrôle pré-plongée permet de vérifier l'équipement 

Le premier L est pour le lestage. Chaque plongeur va vérifier que son binôme est équipé d'un lestage. Cela peut prendre la forme d'une ceinture de plombs ou de poches à plombs. La quantité doit être adaptée. Mais elle dépend de nombreux facteurs comme la morphologie, l'eau douce ou salée, le type de combinaison utilisée par exemple.

Le deuxième L est pour largage ou liens. Il s'agit de contrôler que la ceinture de plombs est correctement placée avec une ouverture main droite. Rien ne doit entraver l'ouverture rapide et le largage d'urgence. Dans le cas des poches à plombs, il faut s'assurer qu'elles sont correctement accrochées. Encore une fois, selon les fabricants, le système de largage des poches à plombs diffère. C'est donc l'occasion de découvrir l'équipement de son partenaire. Puis il faut vérifier l'ensemble des boucles et sangles du gilet qui doivent être correctement accrochées et serrées. 

 
 
aquatao : controle plongée

Pour les plongeurs, cela devient un automatisme

La dernière lettre est le O. Et ce n'est pas pour autant qu'elle est moins importante que les autres. C'est le OK final et le moment de vérifier que tout le reste de votre équipement est bien en place. Ce serait dommage de se jeter à l'eau sans palme. Masque, ordinateur de plongée, compas, lampe (indispensable pour la plongée de nuit), marqueur de surface, il faut s'assurer que tout est bien attaché et ne risque pas de se perdre lors de la mise à l'eau. C'est aussi le moment de s'assurer que son binôme est toujours enclin à l'immersion et n'a pas subitement changé d'avis. C'est très rare, mais sait-on jamais.

Ces cinq étapes paraissent fastidieuses. Mais rassurez-vous, après quelques plongées, vous effectuerez la manœuvre de façon instinctive en quelques minutes. Surtout, elles permettent de s'assurer que vous et votre binôme êtes parfaitement prêts. Il vaut mieux multiplier les contrôles de sécurité pour que la plongée reste toujours un plaisir.

 

Prêt à se jeter à l'eau dans les eaux chaudes de Koh Tao, il n'y a plus qu'à effectuer son contrôle pré-plongée... et à réserver. 

Alors qu’attendez-vous pour venir plonger avec nous ? On vous attend !
Pour réserver : Réservation Aqua Tao